Pardon maman


Vous êtes un peu débile? Faut absolument tout vous expliquer longtemps? Vous avez une culture générale de merde? Ce podcast est fait pour vous (ce qui veut dire qu’il devrait vous convenir hein, pas qu’ils le fabriquent exprès pour votre pomme hein, on s’est compris?).
Passés quelques mots d’intro et un générique qui fait secouer la tête en souriant parce qu’il pète sa race et arrive juste après des gros mots on y est. La fine équipe se présente et, bien qu’elle varie et soit encore appelée à varier (…à changer quoi, ça veut pas dire qu’elle pue), elle se constitue généralement de quatre ou cinq intervenants qui ont pour mission de rendre chacun un sujet vulgaire. Alors là bon, c’est comme quand j’ai vu la tagline du podcast, je me suis dit qu’il y avait tromperie sur la marchandise parce qu’à part un sujet sur les gros mots du capitaine Haddock y avait pas franchement de quoi s’offusquer mais bon. Passée la déception du manque flagrant de grossièretés on ne peut que se féliciter de la présence d’intelligence. Entre les différents membres de l’équipe déjà, dans ce cas on dit qu’elle est bonne, et dans chaque sujet abordé également, c’est de la bonne. Le ton, l’ambiance et les thèmes choisis font que tout glisse parfaitement entre sujets historiques, scientifiques ou societaux plus ou moins lourds, les anecdotes égrenées tout du long ainsi que les interventions des autres transforment quasiment un cours magistral en discussion de bistrot où l’on apprendrait des choses tout en s’en souvenant le lendemain et sans le mal de crâne. Dès le premier numéro j’ai été bluffé et j’attends toujours impatiemment ma prochaine récré de culture générale avec les potes de mes oreilles. Par contre j’ai toujours pas la vanne du titre, j’ai peut-être mal ecouté, pardon à vous.

Informations pénibles mais pratiques:
Bimensuel | environ 1h30 | iTunes | Deezer | Podcloud | Le site de Pardon Maman| Twitter | Facebook

Passion médiévistes

Vous êtes fan duo Réno/Clavier?Vous en êtes encore à la mode du hand-spinner? Ce podcast est fait pour vous.

Le Podcast se prête à tout, celui-ci en est la preuve. Question: Comment une pimpante damoiselle nommée Fanny peut-elle avoir l’idée saugrenue de s’entretenir avec de poussiéreux thésards monomaniaques à propos de leurs balivernes médiévales? La réponse était dans le titre hahaha! Parce que c’est passionnant pardi! Diantre, je viens d’utiliser pardi. Et que par ailleurs ils ne sont pas du tout poussiéreux. Entendre des gens passionnés développer un thème, le rendre attractif à travers des tas d’anecdotes qu’eux seuls ou presque connaissent vu qu’ils ont bossé le sujet et pas nous, c’est comme tomber sur LE prof passionnant qu’on a croisé une seule année dans notre vie mais là, à chaque épisode! C’est complètement dingue, on ne s’y attends pas mais en fait, c’est trop court. Apres ça on se dit que les fameux chevaliers paysans du lac de Paladru d’Agnes Jaoui dans « On connaît la chanson », ça doit être génial passée la blague du titre imbitable. Plus que de la vulgarisation c’est de la mise à portée de cerveau, les gens qui parlent ont la même culture pop que nous mais une passion en plus. Moi ça me fait l’effet de me retrouver dans le Nom de la rose devant une bibliothèque de savoir inaccessible (référence littérature et cinema, wink wink) ou à Oldtown avec Samuel Tarly dans un épisode de GOT saison 7 (référence geek/série, hop c’est dans la poche, ils vont tous aller y jeter une oreille).
Ne pas avoir peur du savoir, c’est peut être ça le secret de certains podcasts.

Informations pénibles mais pratiques:
Mensuel | 15 à 20 minutes | iTunes | Soundcloud | Le site de Passion medievistes | Twitter | Facebook