Passion médiévistes

Vous êtes fan duo Réno/Clavier?Vous en êtes encore à la mode du hand-spinner? Ce podcast est fait pour vous.

Le Podcast se prête à tout, celui-ci en est la preuve. Question: Comment une pimpante damoiselle nommée Fanny peut-elle avoir l’idée saugrenue de s’entretenir avec de poussiéreux thésards monomaniaques à propos de leurs balivernes médiévales? La réponse était dans le titre hahaha! Parce que c’est passionnant pardi! Diantre, je viens d’utiliser pardi. Et que par ailleurs ils ne sont pas du tout poussiéreux. Entendre des gens passionnés développer un thème, le rendre attractif à travers des tas d’anecdotes qu’eux seuls ou presque connaissent vu qu’ils ont bossé le sujet et pas nous, c’est comme tomber sur LE prof passionnant qu’on a croisé une seule année dans notre vie mais là, à chaque épisode! C’est complètement dingue, on ne s’y attends pas mais en fait, c’est trop court. Apres ça on se dit que les fameux chevaliers paysans du lac de Paladru d’Agnes Jaoui dans « On connaît la chanson », ça doit être génial passée la blague du titre imbitable. Plus que de la vulgarisation c’est de la mise à portée de cerveau, les gens qui parlent ont la même culture pop que nous mais une passion en plus. Moi ça me fait l’effet de me retrouver dans le Nom de la rose devant une bibliothèque de savoir inaccessible (référence littérature et cinema, wink wink) ou à Oldtown avec Samuel Tarly dans un épisode de GOT saison 7 (référence geek/série, hop c’est dans la poche, ils vont tous aller y jeter une oreille).
Ne pas avoir peur du savoir, c’est peut être ça le secret de certains podcasts.

Informations pénibles mais pratiques:
Mensuel | 15 à 20 minutes | iTunes | Soundcloud | Le site de Passion medievistes | Twitter | Facebook

Super héros


Vous aimez les capes? Vous aimez les sous-vêtements par dessus tout et surtout par dessus vos vêtements? Vous aimez les histoires de quotidien qui vire à l’extraordinaire? Ce podcast est fait pour vous.

Je me souviens de cette série conceptuelle de livres dont vous êtes le héros qui proposait au lecteur lambda de devenir extraordinaire en interagissant avec l’histoire pour lui faire prendre des tours surprenants. Super Héros c’est un peu pareil, on prend quelqu’un d’ordinaire on lui tend un micro et on le laisse dérouler une histoire qui, grâce au montage, à la production et au talent de sage-femme orale de Julien Cernobori prend des tours extraordinaires. Véritable hameçon pour l’oreille, l’histoire nous tire au fil de l’eau d’épisode en épisode et c’est presque frustrant d’arriver sur la rive après une dizaine d’étapes et attendre une saison supplémentaire. Ah oui, ça je l’ai pas dit, chaque saison, constituée d’à peu près une dizaine d’épisodes,  est consacrée à une personne et à son histoire. Une ambiance est posée par un habillage musical, sonore et un ton de voix particulier et donne cette impression de confession privilégiée mais sans voyeurisme. Un témoignage sensible livré sans fioritures ni malaise. On se retrouve très vite accro et on se dit que Binge Audio porte décidément bien son nom.

Informations pénibles mais pratiques:
Un épisode hebdomadaire par saison en cours mais les saisons elles-mêmes alors là, c’est plus flou |épisodes de 8 à 15 minutes | iTunes | Soundcloud | Le site de Super héros | Twitter | Facebook