Comment?

Mais oui alors, comment on écoute ces machins?
Je vous bassine avec mes podcasts là mais si ça se trouve vous n’avez pas la moindre idée de la marche à suivre pour les écouter si vous n’êtes pas en face d’un ordinateur où là, pour le coup, y’a juste à cliquer sur les liens hein, nouvel onglet et tout le bazar. Si vous êtes coincés à ce stade là on va avoir du mal.
Non, je vais plutôt développer les supports mobiles comme on dit, à savoir les tablettes et les smartphones.
Le principe général à garder en tête pour ce qui est de l’écoute de podcasts est celui d’une énorme bibliothèque sonore croisée avec un système d’abonnements (gratos, rassurez-vous).

Vous avez un iPad ou un iPhone?
C’est déjà tout prêt. L’application et le mot Podcast c’est eux. Voila. Zbrrra. Fin du game.
Pour le moment c’est toujours une icône violette avec un buste de bonhomme chelou en blanc et deux genres d’auréoles autour de la tête, ça me surprendrait pas qu’ils aient subtilement voulu symboliser des ondes, rapport aux ondes sonores vous voyez. Certains y voient un « i », ces gens là sont à mon avis un peu trop foufous et inadaptés à ce monde cruel, ils mourront très vite, perdus en forêt, bouffés par des renards.
En gros vous ouvrez l’appli, vous allez dans la partie « sélection », « classement » ou « recherche » et vous regardez ce qui se passe. Vous pouvez écouter les podcasts individuellement ou, en cas de coup de cœur pour une émission, choisir de « s’abonner ». Chaque nouvel épisode vous sera alors automatiquement signalé et, si vous faites ce choix, automatiquement téléchargé.
La liste de tous vos abonnements est visible dans la partie « mes podcasts », les épisodes disponibles et pas encore écoutés, dans la partie « non lus », oui, je m’appelle Jean-Louis Obvious.
Après, si vous voulez juste me contrarier parce que l’application elle beugue, elle rame et pis c’est le grand méchant Apple, vous pouvez toujours en utiliser une autre, y’a moyen, ça tombe bien on va en parler dans la suite.
Voilà. Apple c’est plié.

Vous avez tout autre smartphone ou tablette?
Deux choix s’offrent à vous:
1- Utiliser un navigateur web:
Vous ouvrez votre navigateur web préféré (Firefox, Chrome, Opéra, Internet Explorer, nan je déconne), vous venez sur le site du Poditeur (sympa, merci), vous cliquez sur un lien d’écoute dans l’article qui vous plaît et BIM, ça ouvre un nouvel onglet qui joue le Podcast choisi.
Le côté cool: bien joué, c’est pas mal, ça fonctionne.
Le côté pas cool: c’est pas fait pour ça, c’est mieux d’avoir une application dédiée car si vous fermez votre navigateur ou faites autre chose sur une autre appli, y’a des chances pour que le son se coupe. Pas cool.
2- Utiliser une application faite pour ça:
Téléchargez une application (genre une gratuite pour essayer), yen a plein, en voici quelques-unes, pas de préférence pour ma part et puis j’ai pas tout essayé non plus, on n’est pas chez 60 millions de consommateurs.
Podcast Addict, Beyond Pod, Dogg Catcher, Pocket Casts, Stitcher et même maintenant Deezer et Spotify qui commencent à étoffer leur bibliothèque sont autant d’outils qui ont fait leurs preuves. Vous en trouverez bien d’autres par vous même, gratuites ou payantes, allez, secouez vous, quand c’est pour télécharger candy crush, là ya du monde.
La différence se fait selon le goût de chacun bien sûr mais essentiellement sur le catalogue ou bibliothèque disponible. Certains podcasts manquent sur certaines applis mais c’est de moins en moins le cas.
Même principe que pour l’appli Podcast d’Apple décrite plus haut. Toutes possèdent un système de recherche, un type de classement, des catégories et un bouton pour s’abonner de sorte à être prévenu à chaque nouveauté.

Voilà. Vous êtes prêts à entrer dans le monde merveilleux du PIF (Podcast Indépendant Français). Vous voyez que c’était pas si compliqué et vous allez tomber de votre chaise en découvrant l’ampleur des sujets, épisodes, concepts déjà existants si vous fouinez un peu, peut-être même avoir envie de vous y mettre également!

Publicités