Podcastore


Vous aimez les p’tits clous? Vous aimez les barrages en bois sur les rivières et porter une toque en moumoute? Ce podcast est fait pour vous.
Mis à part être une contraction de termes anglo-saxons pour faire un énième jeu de mots sur le média (on leur pardonne, en français ça aurait donné « baladopermarché » ou « baladopicerie », qui sont quand même super à chier il faut l’avouer), le podcastore s’est imposé comme LA référence des podcasts SUR les podcasts. En fait bah heu, ils étaient un peu là avant hein, pile au moment où il le fallait et comme ils ne faisaient pas trop de la merde et que les podcasteurs sont tous en manque de reconnaissance eeeeh ben ça a marché. Car oui, on peut le supputer, l’audience du podcastore était constituée à la base d’une majorité de podcasteurs qui, en manque d’outils statistiques pour s’entendre dire qu’ils avaient trois poditeurs de plus que l’autre con qui fait la même chose dans sa cave mais avec un micro qui grésille et un chien enfermé dans une pièce attenante qui résonne, se tournaient donc vers une émission qui leur faisait découvrir qu’ils n’étaient pas seuls. À la manière d’un forum jeux video qui fait s’aimer les trolls entre eux dans une haine commune de tout ce qui n’est pas mâle, blanc, boutonneux et les mains pleines de kleenex, le podcastore fait se rencontrer des podcasteurs passionnés par leurs bricolages audio et, miracle, l’audience grandit. Le public, non équipé de micros mais seulement de casques, semble peu à peu suivre ce joueur de flûte qui lui ouvre le chemin hors les murs des ondes habituelles vers un univers insoupçonné rempli d’autant de pâles copies que d’innovants concepts ou de pépites auditives. Les chroniqueuses et chroniqueurs (désolé pour les longueurs mais mon iPad n’a pas eu la mise à jour « écriture inclusive », je l’ai pas ce fichu point noir sur mon clavier) du podcastore font désormais le tri dans la meute grossissante du Podcast Indépendant Français (PIF) et nous présentent en un mini concours de popularité, un podcast chacun par émission dont un seul sera élu comme le plus attractif. Cette partie principale est généralement précédée par des podcanews qui, comme leur nom l’indique, présentent les dernières nouvelles du monde des podcasts et suivi par, oh surprise, un jeu de mot qu’ils n’ont pas fait mais comme je n’ai pas de race j’y vais: un Pod50, classement des contenus les plus écoutés et/ou ayant eu les meilleures progressions suivant un outil statistique en rodage permanent, souvent contesté, jamais égalé, tout du moins pas encore parce que Podtrac pointe son nez et qu’iTunes est censé bosser sa copie.
Bref, vous l’aurez compris, si vous voulez élargir votre bibliothèque de podcasts en suivant de bons conseils, vous tenir au courant de l’actualité podcastique ou écouter de ponctuels débats sur ce même univers, les liens sont ci-dessous.

Informations pénibles mais pratiques:
Bimensuel | Entre 35min (vieux épisodes) à 1h50 | iTunes | Podcloud | SoundcloudTwitter | Facebook

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s